Société
dimanche, 27 mars 2016 17:25

" POUR QUE LE SECTEUR PRIVE S’IMPLIQUE AUX COTES DES MUNICIPALITES, IL FAUDRAIT QU’ELLES FORMULENT DES PROJETS SOLIDEMENT MONTES"

Écrit par

« Positionner le Partenariat Public-Privé (PPP) dans une démarche de changement majeur en matière de financement des projets des Collectivités locales ».


Tel est le point de vue que le Dr Ousmane Biram SANÉ a développé lors du Colloque International de l’Association des Maires du Sénégal (AMS) et l’Association Internationale des Maires Francophes (AIMF) tenu du 22-23 Mars courant au CICAD de Diamniadio et portant sur les financements innovants du développement durable : quels partenariats pour un rôle accru des autorités locales ?.
Comment financer des projets municipaux tels que la collecte des déchets, la propreté urbaine, un abattoir, des parkings ou un complexe culturel et sportif ?
Pour le Dr. Ousmane Biram SANÉ, Economiste –Financier et Consultant International, qui a développé ce thème en marge du 1er Congrès des Maires du Sénégal, cela passe par « des formes de coopération entre les autorités publiques et le monde des entreprises qui visent à assurer le financement, la construction, la rénovation, la gestion ou l’entretien d’une infrastructure ou la fourniture d’un service » (Commission Européenne 2014), que sont les PPP.
Cependant, avertit le Consultant, « pour attirer le secteur privé, il ne suffit pas de le prôner » car, poursuit-il, " le privé ne rendra pas viable un projet qui ne l’est pas ".
Autrement dit, « pour que le secteur privé s’implique aux côtés des Municipalités, il faudrait qu’elles formulent des projets solidement montés avec de bonnes analyses sociales, économiques et financières. C’est cela qui permet d’identifier les risques et de crédibiliser les projets ».
En plus, toujours selon le Dr SANÉ, « Les municipalités devront bénéficier d’un accompagnement stratégique et de conseils et jouir d’une marge de manœuvre sur leur pouvoir de taxation et de tarification de certains services ».
Enfin, dans un contexte de développement durable et suivant en cela les enjeux du changement climatique, les projets des Collectivités Locales doivent maintenir et améliorer la qualité de l’environnement naturel et s’inscrire dans une dimension spatiale à seuil significatif via par exemple l’intercommunalité ou l’inter territorialité », conclut-il.

Lu 762 fois

1 Commentaire

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Senwebactu TV

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rubriques

Presse Nationale

Presse Internationale