Société
mardi, 31 janvier 2017 13:42

INSCRIPTION POUR LES CARTES BIOMETRIQUES : PRES DE 2 MILLIONS EN 4 MOIS

Écrit par

Près de 2 millions de Sénégalais se sont inscrits afin d’obtenir la carte d’identité biométrique en 4 mois. La direction de l’Auto¬matisation des fichiers compte accélérer la cadence pour atteindre l’objectif de 4 millions d’inscrits en fin avril. Cependant, seules 350 mille cartes ont été confectionnées, soit un taux de 17,5%.
Près de 2 millions de Séné¬galais se sont inscrits depuis le 4 octobre dernier en vue d’obtenir la carte d’identité biométrique Cedeao. La révélation a été faite hier par le directeur de l’Au¬to¬matisation des fichiers qui effectuait une visite guidée des ateliers d’exploitation et du Centre de production de carte d’identité biométrique. Si l’objectif est d’inscrire au moins 4 millions de personnes, les autorités expriment déjà leur satisfaction. «Je voudrais rassurer que le processus est bien en cours. Nos objectifs sont en train d’être atteints. Toutes les dispositions ont été prises pour mettre à la disposition des citoyens 500 commissions comme retenu au départ», rassure Ibrahima Diallo.
17,5% de taux de confection
Toutefois, sa bonne foi bute sur la réalité dans la distribution des cartes où des Sénégalais rencontrés au niveau de la direction des Elections ont dénoncé les lenteurs du processus. En chiffres, le taux de confection des cartes est de 17,5%, soit 350 mille. «La distribution n’est pas encore massive», reconnaît M. Diallo. Qui s’explique : «Nous avons constaté, après les premières mises à disposition, que les centres avaient des difficultés pour retrouver les cartes en vue de les distribuer aux ayants droit. Aujourd’hui, toutes les cartes produites arrivent par des bacs de 500 avec des tris de personnes concernées. Après, le centre de tri qui a le fichier de production fait un tri pour chaque bac par ordre alphabétique.»
Au niveau de l’étranger, la Daf affiche un taux d’enrôlement de 50% avec 100 mille personnes inscrites sur un objectif de 200 mille. S’agissant des lieux de récupération des cartes, chaque inscrit est appelé de retourner au lieu où il s’est inscrit. «Les cartes qui sont déposées retournent dans les centres d’enrôlement. C’est le principe qui est retenu. Pour les gens qui ont profité du Magal de Touba pour s’inscrire, cela nous oblige à renvoyer les cartes vers les centres d’enrôlement», informe la Daf qui souligne qu’à quelques semaines des élections législatives, les cartes seront envoyées dans les lieux de vote pour faciliter leur récupération.
De plus, la Daf compte activer un centre d’appel et créer un site web pour permettre à chaque inscrit de savoir si sa carte est prête. «Au plus tard en fin avril, nous devrons terminer l’enrôlement des Sénégalais qui souhaitent se retrouver dans ce fichier. Nous avons 2 mois et demi, voire 3 mois d’opération. Si nous avons aujourd’hui 2 millions d’enrôlés, nous avons tous les droits d’espérer que les 4 millions qui nous sont fixés seront atteints», conclut le commissaire Diallo.

Lu 61 fois

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Senwebactu TV

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rubriques

Presse Nationale

Presse Internationale