Politique
mardi, 31 janvier 2017 14:01

LE FORUM DES JEUNES SOCIALISTES DEZINGUE KHALIFA SALL

Écrit par

Au lendemain de la sortie médiatique de Khalifa Sall, le secrétaire national à la vie politique du Ps et maire de Dakar, sur la crise qui mine la formation politique léguée par Senghor, le Forum des jeunes socialistes (Fjs) n’a pas manqué d’apporter la réplique à l’édile de la capitale sénégalaise. Pour ces partisans d’Ousmane Tanor Dieng, Khalifa Sall est en contradiction avec les textes du parti. Qui plus est, il ne peut se permettre de revendiquer l’héritage de Senghor au regard des actes politiques qu’il pose au quotidien.
Selon ainsi Abdoulaye Gallo Diao et cie qui ont transmis à la presse un communiqué en date d’hier, lundi 30 janvier, « Khalifa Sall vient de porter un coup fourré devant l’opinion publique, en affirmant que les courants sont prévus au Parti Socialiste depuis le Congrès ordinaire de 2007 ».
Pour ces jeunes socialistes, cela « est archi-faux, dans la mesure où le mot courant n’existe dans aucun des 47 articles des Statuts du Ps, issus des Congrès ordinaires d’Octobre 2007 et de Juin 2014 ». Allant même plus loin dans leur diatribe contre le maire de Dakar, les membres du Forum des jeunes socialistes (Fjs) inviteront tout simplement à se poser la question de savoir quel est ce problème qui oppose Khalifa Sall au Parti Socialiste. En réponse, diront-ils, « il s’agit de considérer d’abord son refus catégorique de respecter les décisions souveraines des instances légitimes du Ps, de la base au sommet prises par la majorité des militants et responsables socialistes. Ensuite, son… entêtement à violer les textes fondamentaux de notre Parti (Statuts et Règlement intérieur), sa volonté manifeste visant à diviser le Ps par des actes dissidents et fractionnistes ». Loin de s’en limiter là, le Fjs pointera du doigt la « stratégie » de Khalifa Sall consistant à « utiliser… les ressources de la Ville de Dakar pour déstabiliser médiatiquement le Secrétaire Général de notre Parti… »
Le réquisitoire du Forum des jeunes socialistes qui a tenu à passer en revue les valeurs et idéaux propres à tout militant socialiste se disant héritier de Senghor aboutira dès lors à une déclassification du maire de Dakar des rangs des socialistes authentiques. En conclusion, diront Abdoulaye Gallo Diao et cie dans leur texte, « Khalifa Sall, par rapport à ses actes politiques, ne peut jamais être l’héritier du Président Senghor mais l’incarnation du mal être politique de l’homo senegalensis».

Lu 155 fois

5 Commentaires

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Senwebactu TV

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rubriques

Presse Nationale

Presse Internationale