La rédaction

En présence de la directrice de l'agence du développement française et quelques maires de la localité et son excellence Mr l'ambassadeur de la France ,un important lots de matériel médicalisé , 9 véhicules 4x4 et 59 motos ont était offerte au ministère de la santé pour améliorer les conditions de travail des agents de la santé dans le cadre de lutter contre la mortalité maternelle mère enfant selon le ministre au Sénégal sur 1000 femmes 300 femmes perdent  la vie en donnant naissance à la vie , c'est des efforts significative par-rapport aux autres pays mais insuffisant .l'objectif du gouvernement et obtenir 0% en taux de mortalité, madame la ministre  à aussi magnifié la bonne collaboration de l'agence de développement française et le Sénégal pour les projets de constructions des hôpitaux dans beaucoup régions au Sénégal .

SUD QUOTIDIEN – Réciprocité obligeant à moins d’une justice à double vitesse, la diligence avec laquelle a été menée la procédure judiciaire liée à la caisse d’avance de la mairie de Dakar devait être appliquée à tous les dossiers d’audits des corps de contrôle de l’État,

Le maire de Dakar n’entrevoit pas encore le bout du tunnel.
Contrairement à ce qu’ils ont annoncé en fin de semaine dernière, ses avocats n’ont pas déposé de demande de liberté provisoire. Comme pour les prendre de vitesse, le Doyen des juges d’instruction a renseigné d’une nouvelle confrontation, prévue ce jeudi, entre Khalifa SALL et le Directeur administratif et financier (DAF) Mbaye TOURE, l’agent comptable Yaya BODIAN, et les receveurs – percepteurs Ibrahima TOURE et Mamadou Oumar BOCOUM.
«Aujourd’hui lundi, la défense avait prévu une demande de mise en liberté provisoire, mais, ce matin, le juge d’instruction Samba SALL a convoqué de nouveau Khalifa SALL, le jeudi 23 avec Mbaye TOURE, le Directeur administratif et financier de la mairie de Dakar, Yaya BODIAN, agent comptable, Ibrahima TOURE et Mamadou Oumar BOCOUM, les deux receveurs-percepteurs municipaux qui sont des inculpés en liberté. Ils veulent donc faire une confrontation sérieuse et l’enquête sera bouclée. Khalifa SALL devrait être incessamment devant le juge et on s’est préparé en conséquence pour faire face à ce cas de figure», a expliqué Me Cheikh Khouraïchi BA, un des avocats du Maire de Dakar.
Même son de cloche pour Me Ciré Clédor LY. «Le dépôt de la demande de mise en liberté provisoire pourrait être reporté à une date ultérieure en raison d’une confrontation que le juge d’instruction pourrait envisager d’organiser», a indiqué la robe noire.

HOMMAGE À SERIGNE CHEIKH AHMED TIDJANE SY AL MAKHTOM, L’HOMME DE TOUS LES TEMPS ET DE TOUTES LES ÉPOQUES. 1h45 minutes, un SMS m’arrache de mon sommeil après une longue et éprouvante journée consacrée aux jeunes citoyens pour m’annoncer cette terrible nouvelle « Serigne Cheikh Khalife Général des Tidjanes n’est plus ». Mille et un souvenirs se bousculent dans ma tête. Je viens de comprendre le message annonciateur de son « A DIEU » avec un temps brumeux qui ne permet pas de voir 20 mètres devant soi à Dakar. Ce message de la nature rappelle celui de septembre 1997 annonçant le départ de Serigne Abdoul Aziz SY DABBAH. Quelle perte immense pour le monde en général et celui musulman en particulier. Il a mené une vie très utile, très exemplaire au service de l’harmonie des humains, de la Paix et de la stabilité. Serigne Cheikh Al Makhtoum s’est exclusivement consacré à l’enseignement par l’exemple. Il a mené tous les combats dans tous les domaines (moral, religieux, politique, économique, social etc….) et il a tout réussi brillamment. Ses causeries, ses sorties annuelles font référence mondiale dans toutes les sociétés. Serigne Cheikh a été, et demeurera un exemple universel. Tout jeune, à partir des années 1977, à l’ombre de mon regretté Papa Daouda DIOUF, talibé cheikh, quand on se rendait au Gamou annuel de Tivaouane ou à Keur Dieumb, tous les pèlerins n’en avaient que pour lui. Les anecdotes sur lui pleuvaient sans jamais s’arrêter. Les uns plus extraordinaires que les autres. J’étais et je demeure subjugué par l’homme multidimensionnel dont je ne cesse de m’inspirer de ses propos et messages pour mieux trouver et participer au redressement des valeurs gages d’un développement durable pour notre Sénégal par les sénégalais. Serigne Cheikh Al Makhtom a su conjuguer et imprimer sa marque avec les plus grands guides religieux notamment la génération de Khalifa Ababacar SY et Serigne Fallou Mbacké, la génération des Serigne Abdoul Aziz Sy Dabbah, de Gaindé Fatma, de Serigne Abdou Ahad Mbacké, avec les plus grands hommes politiques notamment Senghor, Mamadou Dia, Waldiodio Ndiaye, Lamine Gueye, les colonisateurs français, gouverneurs et autres administrateurs, Abdou Diouf et Abdoulaye Wade et j’en passe sans y laisser des plumes. Serigne Cheikh Tidjiane Sy, avec son style avec ses particularités a su marquer et transcender tous les époques. Il avait une vision panoramique du monde et des humains. Il avait une maitrise hors pair de l’histoire de tous les temps. Il savait parler de Dieu, de ses prophètes et surtout du Prophète Mouhamed, le meilleur des hommes et des humains. Il savait pédagogiquement parler d’eux comme qui dirait en les tutoyant. « Bou Yallah xébé lignou koy diamou fii ci Sénégal pertena ». Il savait anticiper sur l’avenir « quand il a installé le téléphone à Tivaouone chez son père et acheter une voiture que certains Mouhadams avaient jugé comme blasphématoire et que son maitre et papa, Serigne Babacar SY avait fini par approuver totalement ». Serigne Cheikh est un proactif et un réactif positif. Il était un vrai prospectiviste qui a su convaincre et aider tout le monde. Il a su céder la place à temps pour que tous les autres puissent s’affirmer réellement. Serigne Cheikh a déjà tout dit et fait le maximum. Voilà peut-être pourquoi quand son tour du KHALIFAT est arrivé, il n’a jamais jugé opportun d’apparaitre encore. Peut-être même, il y aurait beaucoup de morts. Son génie s’est encore brillamment exprimé avec ses directives sur l’organisation du Mawlid en cassant le mythe du virtuel deux camps de Tivaouone en les mixant. L’héritage a toujours était assuré par l’infatigable serviteur et homme de confiance de tous les temps, Serigne Abdoul Aziz SY, Al Amine. Nous présentons à travers lui nos condoléances les plus attristées à ses enfants et à toute la Oummah. Nous sommes et demeurons confiants avec lui qui a toujours su faire le meilleur pour la bonne marche et l’épanouissement du Sénégal et du Sénégalais. Al Khalifa, Al Amine c’est vous qui avait seul perdu votre référence, votre inspirateur, nous nous trouvons tout en vous. Qu’ALLAH SWT par la Grâce de Mouhamadou Rassoulilahi SAWS vous assiste et préserve votre santé encore longtemps pour l’intérêt de l’islam et du Sénégal. AMINE, AMINE, AMINE. Citoyen Excellence Déthié DIOUF Président du parti VISA Président des Ambassadeurs de Paix Tél : +221 77 534 52 59

Page 1 sur 96

Senwebactu TV

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rubriques

Presse Nationale

Presse Internationale