La rédaction

Après le rappel à Dieu de Serigne Abdoul Aziz Sy Al Amine, le califat de Tivaouane sera assuré par Serigne Mbaye Sy Mansour
Fils aîné de feu Serigne Mouhamadou Mansour Sy (fils d’Elhadji Malick Sy et grand frère de Dabakh), Serigne Mbaye Sy Mansour devient le septième Khalife de Tivaouane. Il était fait porte-parole après le rappel à Dieu d’Al Maktoum et la venue au Khalifat d’Al Amine qui assurait le rôle de porte-parole.
Le nouveau Khalife se caractérise surtout par son discours direct, franc et engagé. Il fait l’unanimité autour de sa personne et sur sa personnalité. L’opinion publique a de lui l’image d’un homme de vérité et de justice.
Serigne Mbaye Sy Mansour remplace ainsi Serigne Abdoul Aziz Al Amine et devient le septième Khalife général des Tidianes.

Nous venons d’apprendre le rappel à Dieu du Khalife général des Tidianes, Serigne Abdou Aziz Sy Al Amine, survenu dans la nuit du jeudi 21 au vendredi 22 septembre 2017 vers 03H du matin, 1er jour du nouvel an musulman (1 Muharam 1439).
Agé de 90ans, Al Amine avait succédé il y’a six (6) mois, jour pour jour à Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy Al Maktoum. Il le rejoignit ainsi une semaine après la célébration ce 14 Septembre, de l’anniversaire de la disparition de son homonyme Serigne Abdoul Aziz Sy Dabakh

L’homme a renoncé à un deuxième mandat de député, à la surprise générale. « Il n’a pas voulu rempiler. Ce qui est rare. Sa décision a surpris plus d’un dans l’entourage du Président et même chez ses proches. Au sein de l’Assemblée nationale également, cela a été une grosse surprise de le voir renoncer à un nouveau mandat. Il a fait savoir à ses proches qu'il voulait se reposer ». N’empêche, il a fait partie du dernier cercle qui a prodigué des conseils et donné des suggestions au Président Sall.
Terminées les polémiques avec Aliou Sall et Yakham Mbaye, Diakhaté, qui n’est pas homme à se laisser faire, a fini par passer l'éponge sur ses différentes querelles.
« Durant la campagne, il s’est mis à la disposition du Chef de l’Etat et a essayé d’aider pour la victoire de Benno ». Le nouveau poste que va occuper Moustapha Diakhaté auprès du Président de la République est bien taillé pour cet ancien conseiller de Wade, qui supervisait le Parti démocratique sénégalais pour le compte de l’ancien Président de la République. « Moustapha est un homme de mission. Dans la discrétion la plus absolue, il s’est impliqué dans beaucoup de dossiers et a été, souvent, en mission pour le patron.
C’est une facette de sa personnalité que beaucoup ignore. Bien avant d’être chef de cabinet, il était déjà impliqué dans des questions internes à la coalition et au développement du pays ». Parmi les premiers à rejoindre l’APR, il connait du bout des doigts ce parti.
«Il connait également la coalition pour avoir été impliqué dans la confection des listes pour les élections législatives de 2012 où il était la tête de liste à Dakar ».
Grand défenseur de Macky Sall, il est souvent intervenu dans les médias pour défendre le bilan du Président Sall. « Il fait partie de ceux qui ont le mieux défendu le Président durant ces cinq dernières années. C’est une voix écoutée et qui porte.
L’ensemble de ses déclarations sont bien relayées dans la presse et il parle souvent avec une liberté de ton ». Certains, d’ ailleurs, lui reprochent son indépendance et son état d’esprit. « Diakhaté peut prendre une certaine liberté, mais quand il s’agit du Président Macky Sall, il le défend. Il a été un bouclier à l’Assemblée nationale ». Lors de son passage à l’Hémicycle, il a marqué les esprits et a réussi à tenir le bloc de Benno Bokk Yakaar. « Ce n'était pas du tout évident de tenir un groupe aussi hétéroclite. Benno est une première dans l’histoire politique du Sénégal, regroupant de grands partis comme le Parti socialiste ou l’Afp. Il a réussi à garder intacte la composition du groupe ».
Il a fait le management de ce groupe en rendant compte régulièrement au patron de Benno, Macky Sall.
« Ils ont bien travaillé ensemble dans la gestion des députés ». C’est donc cet homme de confiance qui sera désormais au cabinet du Président Sall pour l’épauler et l’aider.

Le Soir

L'ingénieur statisticien et économiste Aboubacar Sedikh Bèye est nommé directeur général du Port de Dakar. Il remplace Dr Cheikh Kanté devenu ministre auprès du chef de l'État en charge du PSE. Bèye était précédemment directeur général de l'Agence nationale de la Statistique et de la Démographie.Aboubacar Sedikh Béye, le tout nouveau DG du PAD est un responsable Apériste de la commune de Dieuppeul-Derklé où il a passé toutes ses humanités. Compétent et discret, il est aussi trés apprécié par la jeunesse de sa commune qui voit en lui un modéle de réussite.
Lu 3 fois

Page 1 sur 105

Senwebactu TV

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Rubriques

Presse Nationale

Presse Internationale